Keep In Mind

10 Bonnes raisons d’améliorer votre anglais oral

Temps de lecture : 3 min

On ne se lance jamais dans le projet d’apprentissage d’une langue étrangère sans avoir une petite idée derrière la tête, un but, une finalité. Comme vous le savez, le potentiel de l’anglais est vaste. Nous avons sélectionné quelques bonnes raisons de vous angliciser.

Et je convie chaleureusement à la lecture de ce papier tous les anglo-sceptiques qui auraient atterri par erreur sur mon blog. Please don’t go! 😉

1 Décrocher un poste 

Imaginez le recruteur vous dire : « Merci pour cet entretien qui n’est toutefois pas tout à fait terminé. Avant que nous nous quittions, j’aimerais vous faire passer un petit test en anglais oral. » (grosse suée !…)

Dites-vous bien que les tests d’Anglais ne sont jamais petits, ils sont ratés ou réussis ! Il vous faudra un peu plus que des «Heu.. », des « hmmm », et des pauses pour essayer de sauver la face.

Mais vous pouvez aussi le passer finger in ze nose, et là, vous ferez la différence.

2 Mieux gérer les appels téléphoniques

« Oh la la ! J’comprends rien à c’qu’il me raconte ! Claire, tu peux venir m’aider s’il te plaît ?»

Et quand Claire n’est pas là, vous faites comment ?! Parce qu’au téléphone, gestes et mimiques ne servent pas à grand chose. Ici, améliorer son oral a toute son importance.

3 Passer un examen ou un test

C’est la deuxième fois que votre entreprise vous fait passer le TOEIC (Test Of English for International Communication) et chaque fois vous vous plantez à la compréhension orale. Il est temps de faire quelque chose si vous voulez décrocher votre promotion!

4 Enseigner aux tout-petits

Avec l’enseignement de l’anglais dès la Maternelle, certains enseignants peuvent se sentir démunis ou mal à l’aise voire illégitimes à enseigner la langue, ayant parfois peur de transmettre à leurs élèves leurs propres erreurs de prononciation.

5 Voyager

Avec l’anglais dans nos valises, on se débrouille partout.  De la Grande-Bretagne au Japon, de l’Afrique du Sud en Inde, on peut vite perdre le Nord si on pose ses valises dans un aéroport en bafouillant à peine trois mots d’Anglais ; ça pourrait vite virer au cauchemar. « Si seulement je m’étais entraîné-e avant ! » 😠

Plan B : Vous vous êtes préparé-e à l’Anglais, vous êtes dans l’aéroport et vous demandez, zen et décontracté-e (enfin presque!..) la station de bus ou de taxi la plus proche. No problem ! Off we go!

6 Chatter avec des Anglophones sur les réseaux sociaux

Vous voulez être influenceur-se au-delà des frontières, vous avez envie de publier des vidéos en anglais sur Twitter ou autres, vous souhaitez élargir votre blogosphère ? Super! Mais ce sera encore mieux si vous vous faites comprendre!!! All right then, let’s get cracking ! (Ok, au boulot !)

7 Vous faire des amis

Au pub ou dans un bar, dans une soirée, lors d’un échange linguistique, sur Internet, l’idée c’est de faire connaissance. Mais lorsque notre oreille bute ou notre langue fourche toutes les deux secondes, la conversation ne va pas très loin. Help !

8 Que vos paroles de chansons sonnent bien

Rock, Pop, Rap, Jazz, et j’en passe, de Ed Sheeran aux Rolling Stones… La nature vous a peut-être doté-e d’un joli timbre de voix, qui mériterait qu’on la fasse flirter avec un anglais mélodieux. Des paroles déformées peuvent vite casser l’émotion d’une chanson. Ce serait dommage de tout gâcher…
SHEBAM ! POW ! BLOP ! WIZZ !

9 Pour le plaisir

Just for fun!

10 Ou tout simplement

… pour devenir agent du MI6* 

* Service de Renseignements Exterieurs du Royaume Uni

Laisser un commentaire