Temps de lecture : 9 min

Hogmanay, Auld Lang Syne, comment prononcer ?

Hi everyone, comment célébrez-vous le réveillon du jour de l’an chez vous ?
Chez moi, on se retrouve en général entre amis. C’est l’occasion de bien manger et de faire la fête. C’est un moment chaleureux où le sentiment d’appartenance se fait très présent.
Dans cet article je vous présente, dans une première partie, une chanson traditionnelle du Royaume-Uni chantée pour dire adieu à l’année qui se termine et célébrer la nouvelle. Dans la deuxième partie je vous donne du vocabulaire accompagné de sa prononciation of course !
Dans la troisième je vous livre un secret.

Auld Lang Syne

Au Royaume-Uni, les célébrations du Nouvel An sont l’un des événements les plus fêtés de l’année. Il y a là-bas une tradition populaire qui consiste à chanter Auld Lang Syne aux douze coups de minuit.

Il s’agit d’une chanson écossaise – que vous connaissez peut-être en français sous le titre Ce n’Est qu’Un Au Revoir – chantée lors de  Hogmanay, qui est le nom donné au dernier jour de l’année en Écosse. (Le mot Hogmanay lui-même signifie « la veille du jour de l’an » en Scots*).
Cette chanson est à l’origine un poème écrit par Robert Burns en 1788 pour essayer de préserver la langue et la culture écossaises mises en danger après que l’Écosse ait été annexée au Royaume-Uni en 1707.

Depuis lors, elle est chantée chaque année à minuit, le soir du Nouvel An, pour faire ses adieux à l’année passée et accueillir la nouvelle. C’est une chanson sur le souvenir des temps anciens et sur l’amitié. C’est aussi l’occasion pour des personnes qui ne se connaissent pas du tout ou pas très bien de faire connaissance ou de se saluer. C’est donc une chanson très fédératrice, et pas seulement par ses paroles, mais également par l’émotion musicale qu’elle dégage.

Ce morceau a été repris dans beaucoup de langues et de versions différentes. En voici quelques-unes :

De toutes celles que j’ai écoutées, voici ma préférée, chantée par la voix rauque et suave de Rod Stewart:

 

Rod Stewart Live at Stirling Castle – Scotland 2012

Version instrumentale par B.B. King, le roi du Blues

 

Une version classique par The Choral Scholars of University College Dublin. Je ne sais pas si avoir un joli visage pour les filles faisait partie des conditions requises pour faire partie de cette chorale, mais c’est plutôt réussi !

The Choral Scholars of University College Dublin

Une reprise bien kitsch des années 70 en français par Jeane Manson (mais elle a du peps)

Jeane Manson

 

Et si vous aimez chanter, voici deux liens de versions classiques au piano, chacun dans une tonalité différente, pour vous entraîner :

Les paroles

Should auld acquaintance be forgot
And never brought to mind ?
Should auld acquaintance be forgot
And the days of auld lang syne?

 

For auld lang syne, my dear
For auld lang syne
We’ll drink a cup of kindness yet
For the sake of auld lang syne

 

And surely you will buy your cup
And surely I’ll buy mine!
We’ll take a cup of kindness yet
For the sake of auld lang syne

 

We two have paddled in the stream
From morning sun till night
The seas between us Lord and swell
Since the days of auld lang syne

 

For old acquaintance be forgot
And never brought to mind
Should old acquaintance be forgot
For the sake of auld lang syne?

 

For old acquaintance be forgot
And never brought to mind
Should old acquaintance be forgot
In the days of auld lang syne?

 

For auld lang syne, my dear
For auld lang syne
We’ll drink a cup of kindness yet
For the sake of auld lang syne

Vocabulaire et prononciation

Dans cette partie j’ai sélectionné pour vous une variété de mots anglais du vocabulaire courant.

Certains sont tirés de la version anglaise de Auld Lang Syne – je vous fais grâce de la version écossaise – ;), d’autres appartiennent au vocabulaire de la nouvelle année et de l’amitié. L’intérêt de cette courte sélection ne réside pas seulement dans le sens de ces mots, mais aussi et surtout dans leur prononciation. Je vous conseille donc de ne pas faire l’impasse sur l’audio ci-dessus.

Avant de commencer, notez que :
Les slash // servent à vous donner les prononciations approximatives de lettres, mots, ou phrases, car je me sers dans cet article des sons du français pour vous aiguiller dans votre prononciation. Ceci en attendant de vous familiariser peu à peu avec l’alphabet phonétique, qui vous permettra d’apprendre les véritables sons de l’anglais.
N’ayez pas peur, ça ne fait pas mal. Ça sera même sympa, vous verrez 😉
Les syllabes en majuscules dans les mots indiquent la place de l’accent tonique. Elles doivent être prononcées plus fortement que les autres.
Les lettres en bleu clair indiquent une voyelle faible, très peu claire.

Ready ? Steady ? Go !

Hogmanay ⇒ On l’a vu plus haut, est le nom donné à la veille du jour de l’an en Écosse. Ce mot est composé de trois syllabes HOG-ma-nay. Ne vous faites pas avoir avec la deuxième, le a n’est pas un a bien clair. Au contraire il se prononce un peu comme quand vous faites un /euh/  d’hésitation, mais avec les lèvres relâchées et la bouche détendue, essayez. En fait on ne doit pratiquement pas entendre ce son. C’est un jeu de contraste avec la syllabe précédente qui, elle, porte l’accent tonique, et donc est forte et prononcée clairement : HOG.

New Year’s Eve ⇒ le Réveillon du jour de l’an.

Le premier e de Eve se prononce comme un /i/ allongé : iiiii. On retrouve ce même son dans des mots comme :  meet , PEOple ,  greet , EVEning ,  EuroPEan ,  ChiNESE , please ,  spea… ( notez d’ailleurs les différentes orthographes de ce même son).

 

New Year’s Day ⇒ le jour de l’an.

 

Auld Lang Syne ⇒ Auld se prononce comme old et a le même sens. Pas de difficulté pour Lang qui se prononce comme il s’écrit. Enfin le s de Syne a le son /z/ et le y se dit comme le mot français ail.

 

Les trois prochains mots sont des mots très usuels -surtout les deux premiers- que l’on trouve dans la chanson Auld Lang Syne (et qui sont souvent mal prononcés par les français :

Should ⇒ mot de grammaire, mais non négligeable, le l de should est silencieux. Ce mot se prononce à peu près comme / choude / mais pas comme / choulde /. Même chose pour ses copains would et could, ne prononcez pas le l (coupez leur les l, pour ainsi dire…) vous vous rendrez ainsi un grand service. Et à vos interlocuteurs aussi.

 

Brought ⇒ Un petit verbe irrégulier, la forme prétérit et participe passé de bring  (amener/apporter). Il se prononce approximativement / brot /. Rien à voir avec la prononciation des lettres ou dans should., malgré l’orthographe similaire.
Même prononciation que brought pour ces autres verbes irréguliers : bought, caught , fought, sought, thought.
Si voulez entendre la différence de son de voyelle pour ces mots entre l’anglais britannique SSBE (accent du sud-est de l’Angleterre) et l’américain, écoutez bien l’audio.

 

Acquaintance ⇒ Ce mot de trois syllabes  ac-QUAINTance est stressé (= porte l’accent tonique) sur la deuxième syllabe -quaint-. Par contraste, la précédente et la suivante sont faibles. Comme dans le mot Hogmanay vu tout à l’heure, les a de la première et troisième syllabes sont faibles et sont prononcés euh (rappelez-vous, comme une petite hésitation, lèvres détendues ;). C’est dans l’audio.

 

Friend ⇒ ami.e, copain, copine. Cette fois c’est le i qui est silencieux. On dit /frend/. Pareil pour ses mots dérivés : FRIENDship (amitié), FRIENDly (sympathique, avenant), FRIENDliness (gentillesse).

 

Generous ⇒ Trois syllabes à l’écrit GE-ne-rous, mais à l’oral celle du milieu a tendance à disparaître et on entend plutôt quelque chose comme « djenreusse ». Écoutez bien aussi le son des voyelles ou  dans ce mot. Attention de ne pas les prononcer à la française, comme dans le mot tout par exemple. Pas d’accent tonique sur cette syllabe, la terminaison -ous de ce mot se prononce /eusse/. C’est la même chose pour les mots suivants : DANgerous, FAmous, JEAlous (le ea ici se prononce /è/), SErious (notez la prononciation du e et du i : c’est le même /i/ long qu’on a vu tout à l’heure dans Eve

 

HonestHO-nest. Dérivés : HOnesty, HOnestly. J’ai choisi ce mot et ses dérivés car ils sont une exception à la règle qu’en tant que professeur d’anglais je répète souvent : «les h en début de mot sont aspirés.»  Il est vrai que dans la majorité des cas on «aspire» le /h/. (Attention aux petits éléphants roses :-D). D’ailleurs le verbe «aspirer» ici est trompeur. Pour aspirer le /h/ il faut en fait expirer légèrement, comme si vouliez faire de la buée sur une vitre. La majorité des mots anglais commençant par la lettre h obéit à cette règle. En voici quelques uns :  house, home, hand, hard, hurt, head, heart… Ceux dont le h est muet sont très peu nombreux par contre. Le plus connu est hour qui se prononce comme l’adjectif possessif our. N’allez donc pas vous évertuer à aspirer son /h/. Dans la série des exceptions on a aussi heir (héritier) qui se prononce comme air. Donc si jamais vous vous mettez à parlez de vos cheveux, mettez bien le h, car au lieu de dire mes cheveux sont blonds (my hair is blond), vous risqueriez de dire que c’est votre héritier qui est blond !
Ha ! ha ! Vive la prononciation anglaise !

 

Supportive ⇒ qui soutient. sup-POR-tive.
Ex: my family is very supportive (ma famille me soutient énormément). Attention car le u de la première syllabe n’est pas stressé (= il ne porte pas l’accent tonique) et à ce titre n’est pas prononcé clairement. Si vous avez précédemment suivi comment se prononce les a de Hogmanay  et de  acquaintance, le même phénomène se produit ici avec la lettre u. Le problème avec ce son de voyelle faible que l’on n’entend pratiquement pas -surtout chez les natifs- c’est qu’on a vite fait de prendre un mot pour un autre. Ici, supportive va ressembler dangereusement au mot français « sportive ». De là à penser que My family is very supportive veut dire que dans ma famille on fait beaucoup de sport, il n’y a qu’un tout petit pas. Surtout si on ne connaît pas le mot supportive et/ou que le contexte est flou.

 

Le secret de la prononciation anglaise

À travers ces quelques mots, je vous ai présenté certaines notions de prononciation anglaise, à savoir l’accent tonique avec sa syllabe forte et sa prononciation claire, ainsi que la notion de syllabe faible dans laquelle la voyelle se prononce souvent (mais pas toujours) /euh/.

Et puisque vous avez lu jusqu’ici c’est que mon article vous intéresse et que vous n’êtes pas à quelques lignes près, n’est-ce pas ? Alors je vous confie un secret :

Ce petit son tout discret… qui ne paye pas de mine…ce son /euh/ auquel personne ne fait attention mais dont je vous parle depuis tout à l’heure… eh bien il a beau être pratiquement inaudible, il n’en reste pas moins qu’il est le seul son de la langue anglaise à avoir son nom : schwa (prononcez comme le mot français « choix »). Retenez bien son nom, j’en reparlerai, car non content de porter son propre nom, c’est aussi le son le plus utilisé de la langue anglaise. Comme quoi… méfions nous des apparences.
L’anglais nous donne là une petite leçon de morale : Don’t judge a book by its cover (littéralement : ne jugez pas un livre à sa couverture ⇒ Ne nous fions pas aux apparences).

*Scots : Le scots est une langue Germanique parlée en Écosse et en Irlande du Nord. Il est très proche de l’anglais. 

See you soon for a new article  🙂
À bientôt pour un prochain article

Happy New Year 2023 !

Hello, I’m

Kate

Je suis Catherine Verdière, professeur, formatrice et coach d’anglais, amoureuse de cette langue depuis très jeune. J’ai créé
La Mélodie de l’Anglais
site dédié à l’anglais oral,
pour vous aider à parler anglais avec plus de facilité, vous sentir enfin à l’aise et aller plus facilement vers les autres.

%d